Utilisation des huiles essentielles

Commercialisation

De nos jours on peut se procurer très facilement des huiles essentielles : la majeure partie du temps, dans des herboristeriesmagasins spécialisés, ou chez le pharmacien du coin !  Les huiles essentielles peuvent être utilisées par chacun de nous, pour des prix « abordables » entre 5 à 10€ pour un flacon de 10mL d’huile essentielle d’eucalyptus, de citron ou de lavande. Mais après les avoirs acheter, faudrait-il au moins savoir les appliquer correctement ! Les huiles essentielles sont très concentrées, on ne doit donc pas en utiliser une grande quantité et respecter les précautions d’emplois que nous ne citerons que plus tard. Il est très rare d’utiliser les huiles essentielles à l’état pur, à part certains cas comme la lavande.

Administration

On administre les huiles essentielles de différentes façons. Généralement on dilue les huiles essentielles dans des huiles végétales ou dans des solutions alcooliques. Par voie cutanée, on peut les appliquer en massage, pour les soins du visage et du corps, en lotion, diluées dans les shampoings ou dans les argiles, etc.  Par diffusion à l’aide d’un diffuseur électrique, pour purifier l’atmosphère, combattre des infections ORL et broncho-pulmonaires ou tout simplement éloigner des insectes.

Cependant toutes les huiles essentielles ne peuvent être diffusées car certaines irritent les muqueuses respiratoires.

On peut aussi appliquer quelques gouttes d’huiles essentielles dans un mouchoir en papier et le respirer, ou en compresse sur un linge avec de l’eau très chaude. Par voie orale, il est possible d’ingérer des huiles essentielles sous formes de gélules qu’on trouve dans certaines pharmacies, ou se faire des tisanes à bases d’huile essentielle.

Nombreuses sont les utilisations des huiles essentielles, mais nous ne nous attarderons pas trop là-dessus.

Pour toute utilisation des huiles essentielles, il faut respecter des règles de prudence et suivre à la lettre les indications que donne le pharmacien ou le phytothérapeute dans le cadre  d’un traitement particulier. Il ne faut pas ingérer par exemple les huiles essentielles pures, certaines se révélant agressives ou allergisantes pour les muqueuses ou la peau, donc ne pas non les appliquer pures sur la peau : il faut les associer à un excipient comme les huiles végétales, ou les crèmes mais jamais avec de l’eau car elles n’y sont pas solubles.


Published in: on 03/11 at 0 h 07 min  Laisser un commentaire